“traitement de la calvitie des cheveux traitement de perte de cheveux de calvitie 2016”

Il faut au minimum 3 à 4 mois d’application avant de pouvoir se prononcer sur l’efficacité du traitement. Il est possible d’assiste à une perte de cheveux modérée pendant les 4 à 6 premières semaines de traitement. Ceci correspond à l’élimination des cheveux déjà morts qui sont remplacés par ceux qui repoussent, plus sains et plus épais.
On dénombre 25 cycles capillaires chez l’homme. Durant chacun d’entre eux, les cheveux poussent, vivent, puis meurent. Ils peuvent durer jusqu’à trois ans. C’est une enzyme (“5 alpha réductase”) qui détermine leur longueur. On a découvert depuis longtemps que certaines molécules de synthèse (finasterid et minoxidil) peuvent influencer cette enzyme et réguler son activité. Seul hic, l’alpha réductase a également un rôle dans la libido: ces molécules, présentes à forte doses dans certains médicaments, réduisent aussi le désir sexuel…Ce qui, avouons-le, est un inconvénient de taille. 
Utiliser trop de produits peut certainement endommager, sécher ou casser vos cheveux mais ceci ne cause pas nécessairement ce genre de perte de cheveux alarmante qui peut conduire à la calvitie. Prenez note cependant que vous devriez toujours vérifier le produit que vous utilisez. Il devrait être approuvé pour une utilisation en toute sécurité par les consommateurs.
Ce traitement fait partie des produits masquants pour les sportifs qui voudraient se doper aux anabolisants. Il est donc strictement interdit pour les sportifs de haut niveau participant à des compétitions officielles. Il faut savoir que ce produit reste dans le sang pendant 15 jours et qu’il est détectable dans le cadre du dépistage du dopage.
En cas de traitement médical, il faut toujours demander conseil à votre médecin avant de commencer un traitement antichute, afin de s’assurer que votre traitement ne présente aucune contre-indication.
Il faut consulter devant une chute supérieure à 50-100 éléments/j, notamment si elle dure plus de 3 mois, ou s’accompagne de signes cliniques (fièvre, douleurs, fatigue, zones sans cheveux, perte de la densité capillaire…).
La grossesse est chez les femmes une periode qui favorise la perte de cheveux. Bien qu’elle soit moins fréquente que la chute de cheveux liée à la ménopause, il arrive fréquemment que des femmes soient touchées d’alopécie lors de leur grosses. Si vous voulez en savoir plus, je vous recommande cette page : “La chute des cheveux pendant la grossesse” qui liste les différents symptômes et prédispositions qui existent. Vous y trouverez également des informations sur les causes possibles de la perte de cheveux pendant la grossesse ainsi que traitements possibles.
La chute de cheveux peut facilement s’aggraver et les facteurs qui la favorisent peuvent interagir et entraîner une perte plus importante. Une simple carence en magnésium par exemple viendra renforcer une chute de cheveux liée à l’hérédité. C’est pour cette raison que la consultation d’un spécialiste est indispensable car il pourra plus facilement faire la distinction entre les facteurs qui ont déclenché la chute et les facteurs qui l’ont aggravé afin de le traiter au mieux.
Le mythe le plus répendu quand il est question de la perte anormale des cheveux est le port d’un chapeau, casquette ou autres pièces de vêtement sur la tête. Souvent associé aux hommes chauves, ce mythe qui vient de la relation que font les gens entre le manque de cheveux et le chapeau est une question de perception.
Il n’y a pas que les hommes qui peuvent être touchés par la calvitie, les femmes sont aussi concernées par cette pathologie qui peut être encore plus difficile à supporter que lorsqu’elle atteint un homme. Les femmes qui souffrent de calvitie que l’on appelle aussi alopécie androgénétique perdent environ 150 cheveux par jour. Ce chiffre est 2 à 3 fois plus important que la chute naturelle des cheveux que l’on estime entre 50 à 100 cheveux perdus quotidiennement. Malheureusement, une fois que ces cheveux sont perdus, il faut beaucoup de temps pour les rétablir et ils repousseront avec moins de volume. C’est pour cette raison qu’agir dès les premiers signes est la meilleure stratégie contre la calvitie.
Enfin, si vous subissez une chute de cheveux importante (plus de 100 cheveux par jour) et prolongée (plus de 6 semaines), n’hésitez pas à consulter un dermatologue qui diagnostiquera votre pathologie et tentera de résoudre le problème.
Cette très courte phase est en fait la mort du cheveu. Pendant 15 à 20 jours, le cheveu perd de sa vitalité et cesse de croitre. Il ne tombe pas encore mais se détache tout doucement du follicule en remontant vers la racine.
Tous les aliments dits mauvais pour la santé (junk food, produits industriels…) vont augmenter votre cholestérol, et n’apporteront pas suffisamment d’éléments nourrissants à vos cheveux. Cela entraine un manque de nutrition de ces derniers et aggravera à coup sur la chute de vos cheveux.
Les produits de la gamme Follon ne présentent aucun effet secondaire contrairement au Minoxidil dont l’usage peut entraîner des effets indésirables, comme une irritation, une sécheresse de la peau, des poils qui poussent en-dehors des zones traitées, une irritation des yeux et même des allergies, vertiges, maux de tête ou troubles de la vue ou du goût, etc.
Si cette cause est plus surprenante – et sans doute moins fréquente – il convient d’y prêter attention : des changements climatiques importants peuvent être à l’origine de la perte des cheveux. Stéphane Giacobi explique : “lorsqu’on part en vacances au ski et qu’il fait très froid – ou au soleil et qu’il fait très chaud, il faudra surveiller ses cheveux au retour à un climat plus tempéré car une transition climatique trop brusque peut entrainer une perte de cheveux”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *